top of page
SITE.png

CARACTÉRISATION DE SITE

ET SURVEILLANCE SISMIQUE

Modélisation 2D de la réponse du sol

Modélisation 1D et 2D de la réponse des sols dans la vallée
du Rhône (France) pour la définition des mouvements sismiques de surface

Années : 2021 - 2022

Figure_2.png

Dans le cadre de la réévaluation de l'aléa sismique d'une centrale nucléaire, une étude spécifique est menée pour évaluer l'effet de site lié aux couches sédimentaires épaisses et à la géométrie de la Vallée du Rhône. En particulier, les effets de site sont évalués sur la base de modélisations 1D et 2D en utilisant des algorithmes basés sur les différences finies, et en contraignant les conditions aux limites par les  données empiriques disponibles.

11a.png

Microzonage sismique

Détermination des zones de réponse sismique homogène par mesures géophysiques et analyses de la réponse dynamique des sols

 Année : 2022
Partenaire : ARGOS

12b.jpg

Investigations géophysiques passives (Ambient Vibration Array et rapports H/V) combinées à des mesures MASW (Mutichannel Aquisition of Surface Wave) pour la définition des profils de vitesse Vs et l'identification de la géométrie des microzones.

Analyses dynamiques de la réponse des sols pour la caractérisation des mouvements sismiques de surface dans chaque microzone.

12a.jpg

Installation de stations accélérométriques, pour la surveillance sismique ou la mise en repli
des installations industrielles

Conception et installation des dispositifs.

Exploitation des données pour l'amélioration des modèles d'aléa sismique

Années : 2020-2021-2022-2023
 

13_Lacq05_cloture.jpg

Nous fournissons soutien conception et une assistance à nos client pour identifier l'emplacement et le système d'instrumentation les plus appropriés pour des stations permanentes dédiées à la surveillance sismique et à l'acquisition de données pour affiner les modèles d'aléa. 

Une visite préalable du site et des mesures temporaires ainsi que l'analyse des contraintes d'exploitation permettent le choix des sites d'implantation permanente.

Nous assurons en tant que de besoin l'installation, le paramétrage et la mise en service des instruments.

L'analyse  des données enregistrées au terme de quelques mois fournit un retour sur les performances des instruments, et leur paramétrisation finale.  

Les systèmes, selon les objectifs, fournissent les informations nécessaires à la communication auprès des autorités, permettent de réduire les incertitudes dans le modèle d'aléa, et la mise en repli des éléments critiques, par couplage aux automates de pilotage des installations des sites.

Évaluation des mouvements du sol à grande profondeur 

Caractérisation des mouvements  spécifiques au site

à grande profondeur (stockages profonds de déchets nucléaires)

         Années : 2021 - 2022

14b.png

Cigéo est le projet français de stockage profond de déchets radioactifs, situé dans la partie Est du Bassin parisien, un environnement géologique très stable caractérisé par une très faible sismicité. Afin de quantifier l'aléa sismique à différentes périodes de retour et à plusieurs profondeurs, les données collectées aux stations sismiques sur site sont traitées afin de calculer les fonctions de transfert empiriques. 

Les données collectées et les données géotechniques et géophysiques  du sous-sol sont exploitées pour développer des facteurs d'ajustement spécifiques au site utilisés pour développer des modèles de propagation propres au site.

De tels facteurs d'ajustement ainsi que les fonctions de transfert empiriques et les incertitudes associées peuvent être utilisés pour supprimer l'hypothèse ergodique sur le terme de site des modèles d'atténuation afin d'améliorer l'évaluation classique de l'aléa sismique par les modèles ergodiques aussi bien pour les structures en surface et en profondeur.  

Caractérisation du sous-sol par mesures géophysiques passives

Reconnaissances géophysiques pour la détermination
des profils de vitesse , la classe de sol EN 1998-1 
et la géométrie des couches composant le sous-sol

Année : 2022

Partenaire : ARGOS

L'objectif était d'acquérir et de traiter les données géophysiques enregistrées sur le site, afin de déterminer un ensemble de paramètres permettant de déterminer la classe de sol (EN 1998-1), fiabiliser la géométrie du sous-sol et les profils de vitesse pour les analyses de la réponse dynamique des sols.

Trois méthodes complémentaires ont été utilisées :
Rapports spectraux H/V du bruit ambiant, Ambient Vibration Array (AVA) et Acquisition Multicannaux des Ondes de Surface (MASW).

De multiples inversions des courbes de dispersion par une inter-comparaison de techniques d'inversion, ont fourni des profils de vitesse d'onde de cisaillement robustes jusqu'à deux cents mètres de profondeur avec quantification des incertitudes.

PROJET SITE2
PROJET SITE3
PROJET SITE4
PROJET SITE5
bottom of page